Photos Derartu Tulu [Éthiopie] et Elana Meyer [Afrique du Sud] au 10.000 mètres, photographie de Julien Pichon, 1992.
Derartu Tulu [Éthiopie] et Elana Meyer [Afrique du Sud] au 10.000 mètres, photographie de Julien Pichon, 1992.
© Julien Pichon/PresseSport
1992 l BarceloneDerartu TULU& Elana MEYERFraternité

1992 ı Barcelone Fraternité Derartu TULU & Elana MEYER

Rollup 1992 - Barcelone - Fraternité - Derartu TULU

Derartu Tulu et Elana Meyer ont marqué la finale du 10.000 mètres pendant et après la course.

Portrait
Derartu TULU
& Elana MEYER

Fraternité

Derartu Tulu et Elana Meyer sont deux spécialistes des courses de fond. La première est une athlète éthiopienne connue comme étant la première femme noire africaine à remporter une médaille d’or olympique. La seconde est une athlète sud-africaine (blanche). Elles marquent la finale du 10.000 mètres pendant et après la course. Après un final éblouissant, Derartu Tulu passe la ligne la première, puis attend Elana Meyer pour effectuer ensemble un tour d’honneur commun, symbole de fraternité, alors que l’Apartheid touche à sa fin en Afrique du Sud.

L’Afrique du Sud n’a plus participé aux Jeux Olympiques depuis I’Olympiade d’Innsbruck en 1964. Face au racisme d’État et sous la pression de diverses organisations et pays, le CIO n’invite pas les athlètes sud-africains à Mexico en 1968. Avec l’amorce de la fin du régime ségrégationniste de l’Apartheid, les autorités du mouvement olympique proposent la participation d’une délégation sud-africaine en 1992.

Photo Derartu TULU
© Bob Thomas/Getty Images
Photo Derartu TULU
© Mike Powell/Getty Images

Présentation de Barcelone avant les Jeux Olympiques de 1992

Lors de la cérémonie d’ouverture, Freddie Mercury et la cantatrice Montserrat Caballé devaient chanter Barcelona, chanson officielle écrite en l'honneur de la ville organisatrice des XXVe Jeux Olympiques. En raison du décès de Freddie Mercury un an avant la tenue des Jeux Olympiques, le concert traditionnel d’ouverture sera remplacé par la diffusion de ce montage vidéo sur écran géant.

Fraternité

L’Éthiopie a fait connaître ses champions depuis plusieurs Jeux Olympiques, à l’image de la victoire d’Abebe Bikila, gagnant le marathon de l’édition romaine pieds nus. Derartu Tulu et Elana Meyer s’affrontent en compétition malgré les barrières raciales et symbolisent un continent en plein bouleversement. Les accolades et la joie commune partagées avec le stade et devant les caméras du monde entier envoient un message d’espoir et de fraternité malgré les tensions qui persistent en Afrique du Sud.

La médaillée d’or Derartu Tulu remporte ensuite plusieurs championnats du monde et les Jeux Olympiques de Sydney en 2000. Sa dernière grande victoire remonte à 2009 au marathon de New York. Fin 2019, World Athletics lui remet le prix de la « femme de l’année » pour son engagement de dirigeante, en tant que présidente de la Fédération d’athlétisme d’Éthiopie. La médaillée d’argent Elana Meyer est longtemps privée de compétition internationale car des sanctions s’imposent à l’Afrique du Sud du fait de l’Apartheid. Elle gagne de nombreux titres et bat notamment le record du monde du 15 kilomètres sur route (avec un temps inégalé de 1991 à 2009).

Photos Derartu Tulu [Éthiopie] défilant avec le drapeau de l’Éthiopie après sa victoire, photographie[nbsp]de[nbsp]Bob[nbsp]Thomas, 1992.
Derartu Tulu [Éthiopie] défilant avec le drapeau de l’Éthiopie après sa victoire, photographie de Bob Thomas, 1992.
© Bob Thomas/Getty Images

Archive sur la flamme olympique

Moment unique lors des Jeux Olympiques de Barcelone, la flamme olympique est allumée par une flèche embrasée et décochée par l’archer handisport espagnol Antonio Rebollo, multiple médaillé de bronze et d’argent lors des précédentes olympiades.

Le sport a peut-être contribué à la transformation des sociétés communistes.

—   Juan Antonio Samaranch, Le Monde, 21 septembre 1993   —

XXVe Olympiade
25 JUILLET-9 AOÛT 1992

Barcelone ı ESPAGNE

Athlètes

(28,90 % DE SPORTIVES)

Sports

 

Épreuves

Image Barcelona ‘92, affiche signée
Josep[nbsp]Pla-Narbona, 1992.
© Coll. CASDEN
Barcelona ‘92, affiche signée
Josep Pla-Narbona, 1992.

Jeux
Paralympiques

athlètes

Nations

 

Jeux d'hiver

athlètes

Classement

ÉQUIPE UNIFIÉE* ÉTATS-UNIS ALLEMAGNE

*ÉQUIPE UNIFIÉE (athlètes des anciennes
Républiques socialistes soviétiques)
Michael Jordan [États-Unis]. Barcelona ’92, carte éditée par la NBA, 1992.
Michael Jordan [États-Unis]. Barcelona ’92, carte éditée par la NBA, 1992.
© Coll. CASDEN
Cérémonie d’ouverture, photographie de David Madison, 1992.
loader
Cérémonie d’ouverture, photographie de David Madison, 1992.
© David Madison/Getty Images

Barcelone accueille 9.356 athlètes dont 2.704 femmes (28,90 %). Se déroulant dans la ville de Juan Antonio Samaranch, alors président du CIO, ils se déroulent 15 ans après la fin de la dictacture de Franco et visent à témoigner de la modernité espagnole tant dans les domaines artistiques, culturels ou architecturaux. Après une série de boycotts depuis Munich 1972, ces premiers Jeux Olympiques en Espagne reçoivent 169 nations. Vitaly Scherbo, de l’équipe unifiée de l’ex-URSS, survole les compétitions de gymnastique avec six médailles d’or. Mais l’image forte de fraternité provient du 10.000 mètres avec les coureuses Derartu Tulu (Éthiopie) et Elana Meyer (Afrique du Sud) effectuant leur tour d’honneur ensemble. De nombreux événements politiques majeurs surviennent quelques mois auparavant et ont des conséquences durant les compétitions : malgré ce contexte politique fort, aucun boycott n’est enregistré cette année-là, une première depuis 20 ans.

L’URSS est démantelée en 1991 et progressivement des États indépendants émergent de nouveau avec leur CNO (Comité National Olympique), notamment les États baltes : Estonie, Lettonie et Lituanie. Les représentants de la Communauté des États Indépendants (qui réunit la Russie et des nations désormais indépendantes issues de l’ex-URSS) participent aux Jeux Olympiques au sein de l’« équipe unifiée » sous la bannière olympique (défilés et podiums avec drapeau et hymne olympiques). En Afrique du Sud, alors que la transition vers des élections démocratiques se dessine après 28 ans d’exclusion par le CIO, une délégation est invitée avec, notamment, la présence de Nelson Mandela à la cérémonie d’ouverture. L’éclatement de la guerre dans les Balkans mène alors à l’indépendance d’États comme la Bosnie-Herzégovine, la Croatie ou la Slovénie et à la création de nouveaux CNO.

Des symboles forts d’ouverture vers le spectacle professionnel mais aussi la dimension culturelle de l’Olympisme se développent. Pour la première fois, des joueurs professionnels américains issus de la NBA peuvent participer à la compétition de basketball. Avec notamment Michael Jordan, c’est le début de la « Dream Team » et une illustration très tardive de l’obsolescence de l’amateurisme. Le badminton ainsi que le judo féminin sont ajoutés au programme olympique. Un athlète biélorusse est la star de ces Jeux Olympiques : le gymnaste Vitaly Scherbo réalise une performance légendaire en gagnant six médailles d’or dont quatre dans la même journée (fait unique dans les annales des Olympiades). La dimension culturelle est réinvestie par le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et, depuis 1992, un format quadriennal d’olympiades culturelles se développe. Sur le plan des médias, le CIO choisit de ne plus limiter le diffuseur à un organisme obligatoirement issu du pays hôte. Les droits de retransmission augmentent de plus de 60 % par rapport à l’édition estivale précédente, et l’événement devient le premier rendez-vous médiatique planétaire.

Reportage sur l’héritage des Jeux Olympiques de Barcelone, 25 ans après

25 ans après les Jeux Olympiques, Barcelone accueille la commission de la solidarité olympique du CIO. L’occasion de revenir sur l’héritage tout particulier que ces Jeux Olympiques ont laissé.

Vitaly Scherbo [Biélorussie] au cheval d’arçons, photographie de Marc Francotte, 1992.
loader
Vitaly Scherbo [Biélorussie] au cheval d’arçons, photographie de Marc Francotte, 1992.
© Marc Francotte/Getty Images

Jeux Paralympiques de 1992

Trischa Zorn [États-Unis] au 100 mètres brasse, photographie de Scott Barbour, 1992.
loader
© Scott Barbour/Getty Images
Trischa Zorn [États-Unis] au 100 mètres brasse, photographie de Scott Barbour, 1992.

Portrait Trischa ZORN

Les Jeux Paralympiques de Barcelone rassemblent près de 3.000 athlètes venus de 82 pays. Pour la première fois, ces Jeux bénéficient d’une couverture télévisuelle quotidienne nationale. La star de ces Jeux Paralympiques est la nageuse américaine Trischa Zorn, aveugle de naissance, qui domine la natation et qui, au total dans sept Jeux Paralympiques, va remporter 55 médailles paralympiques, dont 41 médailles d'or, ce qui fait d'elle la sportive la plus titrée de l’histoire du paralympisme.

Hockey sur gazon

Le hockey sur gazon apparaît pour la première fois aux Jeux Olympiques de 1908 (puis est définitivement au programme à partir de 1928). La pratique féminine olympique est actée à partir des Jeux Olympiques de 1980. C’est un sport de balle avec une crosse qui se joue en équipe de 11. Le hockey est codifié et institutionnalisé dans la seconde moitié du XIXe siècle. L’équipe indienne de hockey remporte six titres olympiques consécutifs pour un palmarès total de huit médailles d’or.

Photos Match de hockey sur gazon. Allemagne/Grande-Bretagne, photographie, 1992.
Match de hockey sur gazon. Allemagne/Grande-Bretagne, photographie, 1992.
© Professional Sport/Getty Images 
Photos objet             Hockey sur gazon
© Musée national du sport Nice

La balle de hockey est sphérique et creuse. Elle pèse entre 156 et 163 grammes. D’abord fabriquée en cuir, elle est désormais composée de matériaux plastiques. Lisse pour les débutants, elle possède des cratères ou alvéoles pour la pratique à haut niveau.